Chat with us, powered by LiveChat

Histoire de l’IIoT

Quand cela a-t-il commencé ? En 1800, personne n’aurait même pensé à dénommer différentes époques industrielles. Personne ne pouvait prévoir les développements futurs et aujourd’hui nous ne savons pas ce à quoi nous pouvons nous attendre pour les 50 prochaines années.

Quoi qu’il en soit, l’évolution vers le potentiel de digitalisation est devenue réalité grâce à toutes les phases d’industrialisation et à de nombreuses petites étapes de développement à l’ère de l’informatique et de l’Internet, à commencer par les premières innovations en 1968.

  • XIXe siècle

    Les pionniers de l’informatique

    C’est une mathématicienne britannique qui fit les premiers pas vers l’informatique au 19ème siècle. Ada Lovelace a écrit le premier programme pour le moteur analytique de Charles Babbage. Malheureusement, elle n’a jamais pu réaliser cet ordinateur mécanique, mais elle a influencé tous les langages de programmation ultérieurs.

  • 1941

    Ordinateur Zuse 1941

    Zuse computer 1941

    Zuse computer 1941

    Les idées d’Ada Lovelace et de Charles Babbage ont été la base des premiers dispositifs fonctionnels. L’ingénieur allemand Konrad Ernst Otto Zuse a développé le premier ordinateur opératif en 1941. Il était contrôlé par des programmes et travaillait d’une manière totalement automatique.

  • 1968

    Premier automate

    PLCDick Morley crée le premier API (automate programmable industriel), un ordinateur numérique industriel pour contrôler les processus de fabrication. Ils ne seront connectés aux ordinateurs personnels pour la première fois qu’en 1986.

  • 1973

    Machine à usiner

    Theodore Paraskevakos obtient un brevet pour ses dispositifs de communication entre machines combinés à la téléphonie et à l’informatique qu’il avait développés cinq ans auparavant.

  • 1983

    Ethernet

    EthernetStandardisation d’Ethernet comme technologie de mise en réseau informatique. Il permet les débits binaires élevés et les liaisons longue distance. Les débits de transfert de données de 2,94 mégabits par seconde à l’époque atteignent aujourd’hui 400 gigabits par seconde.

  • 1989

    WWW

    Le Web est inventé pour partager les résultats de recherche. Au début, c’est un cercle restreint qui utilise le premier Internet.

  • 1994

    Connectivité ouverte

    La fondation OPC est créée sous la forme d’un consortium industriel pour définir les normes de connectivité ouverte pour les dispositifs et les systèmes d’automatisation industrielle.

  • 1997

    Sans fil

    La technologie de communication sans fil entre machines se répand dans l’industrie.

  • 1999

    Internet des objets

    Kevin Ashton introduit le terme « Internet des objets » pour expliquer la connexion de l’Internet avec le monde physique par des capteurs omniprésents. Il fait des recherches sur la RFID et d’autres capteurs pour optimiser les chaînes d’approvisionnement.

  • 2002

    Services cloud

    Amazon lance ses services Web Amazon et introduit la technologie Cloud. Cette technologie change les architectures d’entreprise et de l’industrie.

  • 2006

    Protocole d’architecture unifiée

    La Fondation OPC publie le protocole d’architecture unifiée (UA) pour permettre la communication sécurisée entre les appareils, les sources de données et les applications.

  • 2010

    Moins cher, plus intelligent, meilleur

    Les coûts de production des capteurs diminuent, les appareils deviennent plus petits et plus intelligents, les batteries de même que l’énergie solaire deviennent plus puissantes et plus économiques.

  • 2016

    Internet industriel des objets - IIoT

    IIoT

    Industrial Internet of Things

    La vision d’un Internet des objets industriels s’établit. La réalité augmentée et virtuelle devient l’interface utilisateur préférée pour l’IIoT et les experts en mégadonnées obtiennent plus de puissance pour la gestion.

Influences du niveau d’industrialisation

Industrie 1.0

Les machines ont permis la première production en série dans les années 1800 pour lancer la construction ferroviaire, l’industrie lourde et textile et la navigation à vapeur. Cela a commencé par des machines fonctionnant à l’énergie humaine, comme les métiers à tisser, qui ont rapidement été remplacées par des installations de production mécanique fonctionnant à l’eau et à la vapeur. Beaucoup de nouveaux emplois ont été créés dans les halls d’usine.

Industrie 2.0

Vers la fin du 19ème siècle, l’électricité était la force motrice de la deuxième révolution industrielle. Avec la première production automobile en série au début du 20ème siècle, le travail est devenu de plus en plus automatisé. La production se faisait dans des temps records sur les chaînes de montage. Même dans les bureaux, tous les processus devenaient plus rapides avec la télécommunication. La mondialisation a connu sa première impulsion avec le transport de marchandises d’un continent à l’autre par bateau et par avion.

Industrie 3.0

Dans les années 1970, l’électronique et les technologies de l’information ont donné une forte impulsion à l’automatisation. Les ordinateurs personnels ont changé le travail au bureau et la vie à la maison.

Industrie 4.0

Certains disent que nous sommes déjà à la fin d’une époque si nous ne tenons compte que des théories et des connaissances. D’autre part, ce n’est pas pleinement la réalité dans tous les domaines de l’industrie.
Tout est numérisé, nous pouvons réagir très rapidement aux demandes des utilisateurs, la production se fait juste à temps et de manière individualisée. L’automatisation a atteint un sommet dans l’histoire. Une plus grande liberté, suffisamment importante pour améliorer la sécurité au travail et celle de l’environnement.